Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




À Nouvelle Équation, Solution Obama
Les données de l’équation politique ont complètement changé aux États Unis, affirment certains analystes de grande réputation. Je n’avais pas cette information lorsque, cette fin de semaine, samedi, je pariais un repas avec mon ami François Bouguingo sur les chances réelles de Barack Obama de devenir le prochain président des États Unis; François voyait à ce poste ni Hillary Clinton, encore moins Barack Obama mais John Edwards. C’est une idée assez surprenante qui contrastait beaucoup avec mes constants relevés topographiques du paysage politique américains. Je ne pouvais pas ne pas parier… pour une fois de ma vie.
Voilà que ce que je pense depuis quelques mois semble infiltrer les cercles des stratèges de la politique américaine. Les données nouvelles sont que les gens ordinaires s’impliquent majoritairement dans le processus en cours et, à la différence des militants et habituels des deux grands partis, monsieur et madame Tout-le-monde ont carrément pris le contrôle de la situation. Et c’est ce qui donne une chance réelle aux démocrates, particulièrement le phénomène Barack Obama. Pour preuve, l’année dernière, ces citoyens indépendants ont aidé les Démocrates à prendre le control majoritaire des législatures États (les assemblées législatives); Une première depuis… 1874. les vaillants citoyens, indépendants d’esprit, sont tout a fait contre la division à l’ interne des Américains et le replis du leadership de leur pays à l’extérieur. Une équation dont la résolution favorise largement les Démocrates, Hillary et Obama notamment. Et justement mon sentiment est que la guerre en Irak et la polarisation excessive de la société américaine qui sont certains des thèmes importants de Barack Obama lui donne une bonne longueur d’avance sur les autres concurrents. Mon parti pris pour Barack Obama, me semble t-il, est de nature objective plutôt que subjective. Qu’importe de toutes les façons, son charisme est réel tout comme son impact sur les gens ordinaires. Et, malgré Tocqueville, les citoyens ont toujours raison. Moi, j’y crois! Et cette solution mérite d'être nourrie, au petit lait, pour qu'elle grandisse et s'impose en 2008.


Horizon


Rédigé par psa le 23/05/2007 à 11:24