Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Léonard de Vinci, Saint-Jean-Baptiste
Léonard de Vinci, Saint-Jean-Baptiste
Assez inquiet pour mon ancien professeur Alain Juppé. Voilà que les nouvelles sont bonnes du côté de Bordeaux. Il le mérite bien cette victoire contre ce qu’il qualifie lui-même une « avanie » du passé. Un passé encore lourd de la déception des dernières législatives au goût un tantinet amer : car battu par quelques 670 voix seulement… battu tout de même! Cette fois-ci, loin des projecteurs, Alain Juppé a pris le temps de parcourir le terrain électoral, avec réponse à tous les électeurs et, surtout, avec l’ambition d’être un maire de grande présence au seul service des girondins au Palais Rohan. Il a alors réussi à se faire mieux apprécier, humainement; il vient de récolter le score électoral le plus élevé de sa carrière politique, à ma connaissance. Il est indéniable que cette grande intelligence française va désormais se laisser désirer par ses amis de la droite. Et cela durera le temps que cela durera. Persuadé, je le suis, Alain Juppé a gagné de la sagesse humaine en plus de sa compétence : cet homme n’a pas encore dit son dernier mot et est loin d’être fini. Les gens de Bordeaux viennent de nous le rappeler en le pointant du doigt, de la bonne manière cette foi-ci.

Ad Valorem


Rédigé par psa le 09/03/2008 à 23:06
Tags : juppé Notez