Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Merci pour tout!
Merci pour tout!
Boubacar Diabaté est née en 1926 en Casamance au Sénégal.

Issu d'une longue lignée de griots, il a appris à jouer de la kora dès l'âge de 10 ans. C'est un griot professionnel, un troubadour africain, dépositaire vivant des traditions de l'Afrique. Boubacar Diabaté entre en 1953 comme premier choriste au ballet national du Sénégal. De 1964 à 1981, plusieurs contrats le mènent en Europe, où il charme son auditoire par sa kora et sa voix envoûtante. Son récital offre un mélange de musique et de poésie épique qu'il chante en différentes langues. Son premier disque, produit en 1968 par la maison Barclays à Paris est intitulé «Afrique d'hier et d'aujourd'hui».

A son arrivée au Québec depuis plusieurs années, il a contribué à la naissance, la promotion et le développement de plusieurs évènements culturels, travaillé avec des artistes comme Nadia Brossoit, Michel Donato, Eval Mainiga, Karim Diouf et Elhadj Diouf au développement d'un concept de fusion musicale alliant modernisme et tradition.

Il a également fait la tournée des festivals, organismes et autres évènements (Fondation Paul Guérin Lajoie, le Festival de Louisiane, le festival de Burlington, le Musée de la civilisation de Québec, Les Franco folies de Montréal, le Festival folklorique de Toronto, la Chorale inter-hospitalière, le 7e Festival d'été de Vancouver, le Festival des journées d'Afrique, Les journées africaines et créoles, Le festival des nations, Shawinigan, etc. ) au Canada, aux États-Unis et dans les Antilles pour raconter l'histoire culturelle africaine.

Boubacar Diabaté est mort le 2 octobre 2006 à l’Hôtel Dieu de Montréal, à la suite d'une longue maladie. Hommage mérité sera rendu à ce doyen de la musique africaine au Québec, ce dimanche 15 octobre 2006 à 15 :00, au 120, rue Duluth à Montréal (coin Saint Laurent).

Je garde personnellement un souvenir envoûtant du Doyen, particulièrement lorsqu’il avait animé le lancement de l’Alliance Togolaise Internationale (ATI), à Montréal, en 1994. Repos éternel cher Doyen.