Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Je viens de commettre un texte, encore sous embargo jusqu’au 28 janvier 2010. Comme souvent, certaines personnes ont eu le privilège de la lecture de ce document, des gens très perspicaces. Une fois n’est pas coutume : ils ont une appréciation identique de la réalité touchée par le texte, Le Dernier Naufrage, que vous lirez sous peu. Tellement que je me pose une question : Le modèle togolais serait-il en réalité une véritable tromperie, c’est-à-dire un mal togolais durement ressenti et réprimé pendant des années ? Une fois n’est pas coutume, je partage ces commentaires reçus, ces commentaires d’avant match… en cette période de Coupe d’Afrique des Nations durant laquelle le tragique du destin avait aussi frappé le Togo.


Commentaires d’avant match
1. « Tes messages viennent toujours me changer du train-train ambiant, sinon que ton essai est réparateur (moralement du moins) parce que judicieux. Je suis heureux de chanter la fin de ce mythe avec toi mais que de temps avons-nous mis pour y parvenir!
C'est certain dès à présent, ils n'étaient pas qu'incompétents, il y a pire, c’est de cyniques criminels. Pour preuve, regarde la guéguerre entre Agbéyomé et Gnininvi au sujet des dramatiques évènements de Fréau Jardin de Janv 1993...Pour les besoins de leurs ambitions, des centaines de Togolais peuvent trépasser.
Pour moi le problème est définitivement tranché, ils sont autant nos bourreaux que ceux d'en face. »

2. « J’ai eu un plaisir en tant que citoyen et intellectuel à lire ton texte “Le dernier naufrage”. C’est l’élégance avec laquelle tu manies la langue française pour décrire la vanité, dans tous ses sens (orgueilleux, suffisant, néant, vide pour le Togo) du parcours politique du personnage de Gilchist Olympio, qui est très intéressante. Bravo encore une fois. »

3. « Lecture passionnante, tragiquement vraie traduisant l'égarement collectif d'un peuple trompé depuis des décennies et dont les yeux s'ouvrent désormais dans la douleur. Énorme responsabilité d'intellectuels incapables de discernement et égarés par la haine et la jalousie. Que veux-tu faire de ce papier? »


Horizon


Rédigé par psa le 26/01/2010 à 20:12