Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Nicolae Tonitza
Nicolae Tonitza
C’est extraordinaire de voir comment la machine élective de Barack Obama s’est encore mise en marche. En l’espace de quelques jours, après l’abdication de dame Hillary Clinton, il est pathétique de constater que tout est mis en œuvre, déjà, pour ouvrir effectivement des bureaux pour le candidat des démocrates partout, et dans tous les États de ce vaste pays. Partout et dans tous ces États, l’enthousiasme devient palpable avec les mêmes objectifs de recherche de financement chez les gens ordinaires et d’inscription des nouveaux électeurs sur les listes électorales. C’est toujours cette fascination pour une bonne organisation qui, à mon sens, demeure l’un des atouts du phénomène Barack Obama. Cette grande capacité à occuper adéquatement le terrain électoral est sans pareille. Nul ne serait surpris que très prochainement, cette réalité se reflète dans les sondages d’opinions, malgré les mois d’avance que le Républicain John McCain avait pris sur l’actuel candidat démocrate qu’est devenu Barack Obama… Pour ce qui est du retrait d’Hillary Rodham Clinton, pas grand-chose à dire. J’ai appris trop tôt à avoir la visée juste, le triomphe modeste, l’analyse innovante, froide et rebelle, surtout le regard avenir. Et, en dehors de mon parti-pris pour Barack Obama, je suis en quête des considérations objectives qui feront que la moyenne des Américains moyens devra choisir Obama plutôt que McCain. Et le déploiement rapide des troupes à Barack n’est pas le moindre des atouts en pareille situation de relevé des faits et des conditions gagnantes en novembre prochain.


Silence


Rédigé par psa le 10/06/2008 à 07:05
Tags : mccain tonitza Notez