Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Le goût de la mise en scène : une salvatrice souffrance silencieuse sauvageonne
Le goût de la mise en scène : une salvatrice souffrance silencieuse sauvageonne
« N. Sarkozy était, hier, à Charleville-Mézières, au chevet de la France qui souffre. Une manière de corriger cette image de gagneur combatif et sans pitié, qui séduit les uns et inquiète les autres. (...) La vague qui porte S. Royal l'oblige ainsi à moduler son volontarisme politique au risque d'un recentrage contre nature, propre à favoriser la poussée de l'extrême droite. D'où cet éloge de la majorité silencieuse qui ne brûle pas de voitures, c'est-à-dire de la France laborieuse qui se contente de crier sa révolte dans les urnes. »
Hubert Coudurier, Le Télégramme

« N. Sarkozy - en tournée thématique en Ardennes, exemple emblématique de "la France qui souffre" - invente lui, le concept d' "actionnaire voyou", (…) Si tout cela n'avait le goût de la mise en scène et de la démagogie programmée on applaudirait avec enthousiasme les élans sociaux d'un ministre touchant, que l'on n'oserait plus jamais accuser de populisme débridé. Mais N. Sarkozy désigne une nébuleuse, les fameux fonds de pension - souvent anglo-saxon - qui sont des fonds d'investissement destinés à payer les retraites. S'en prendre, (…) au retraité de l'Arkansas et le traiter "d'actionnaire voyou" est quelque part dérisoire. »
Jean-François Montémont, Le Courrier Picard