Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Victoire méritée!
Victoire méritée!
C’est le constat que je partage avec Jean-Marie Colombani. De la volonté, Ségolène en a démontré. Sauf que l’enthousiasme seul est et demeure une vertu assez courte pour faire tout le trajet qui mène à la présidence de la République française. De plus, la Ségolène n’a pas rassemblé assez à l’intérieur de son propre Parti socialiste; le lit est d’ailleurs fait pour la poursuite des divisions et coups de poignards jusqu’après les Législatives. Le parti le plus organisé et la personne qui s’est investie au jeu de la présidentielle depuis bien longtemps –au point d’en être dopée, ont remporté la mise : le père actif a eu raison de la mère courage qui, a certains moments, manquait de réponses claires à une France qui n'en pouvait plus d’attendre. C’est bien le point de vue du quotidien Le Monde

« Au bout du compte, en effet, sans prétendre sonder les cœurs, avant de choisir entre deux projets, deux visions de la société, les Français ont privilégié l'énergie. Face à Ségolène Royal, "Mère Courage" tout entière dévouée à accompagner les Français dans leurs difficultés, ils ont donné la préférence à celui qui se présentait comme porteur d'une promesse d'action contre le déclin annoncé, capable même d'une suractivité de tous les instants pour insuffler un élan, quelque chose qui puisse ressembler à un nouveau départ. » Jean-Marie Colombani




Ad Valorem


Rédigé par psa le 07/05/2007 à 16:17
Tags : france Notez Trackbacks (0)