Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




L'Avenir de Jean Luvwezo
L'Avenir de Jean Luvwezo
Drôle de proposition que cette invention de M. Godwin Tété: « Je crois que la seule stratégie valable réside dans la demande et l’obtention d’UNE FORCE MILITAIRE INTERNATIONALE OPTIMALE ET EFFICACE D’INTERPOSITION. Je dis bien ‘‘UNE FORCE MILITAIRE D’INTERPOSITION !’’»

Il est vraiment très drôle ce grand intellectuel togolais. Sauf respect pour son âge et l’immensité de sa contribution à la réflexion intellectuelle, M. Godwin Tété, doit encore poursuivre sa réflexion sur les pistes de solutions à inventer dans le cas du Togo. Le seul motif dont le vénérable Tété se sert est que : « Le monde entier sait fort bien comment M. Faure Essozimna GNASSINGBÉ est parvenu aux rênes du pouvoir en 2005 : par un triple coup d’Etat (militaire, constitutionnel et électoral!). L’univers entier sait également très bien que cette accession au pouvoir aura coûté au pacifique peuple togolais, des gâchis matériels inouïs, des centaines de vies humaines sacrifiées, des blessés graves, des exils involontaires pour le moins traumatisants… » Avouons que cette raison est importante mais insuffisante et trop courte. Pour paraphraser Job, je dirai que le Togo n’est pas que de février 2005, et nous l’oublions souvent. Et cette réalité aurait enseigné suffisamment les uns et les autres dans leur démarche face à la fenêtre d’évolution sociétale ouverte par le 5 février 2005.

Togolais, qu’avez-vous fait de votre février-avril 2005 ? Il faudra qu’un jour les grandes réflexions intellectuelles auscultent cette fenêtre d’opportunité de changement mal gérée au point d’offrir des jeunes togolais en sacrifice. Un si cuisant échec doit disqualifier certains qui doivent plutôt éviter de jouer aux oiseaux de mauvaise augure. Il est un devoir de toujours le répéter : Comme d’autres, vous avez échoué M. Godwin Tété dans votre approche. Vous avez tellement et lamentablement échoué que ce sont de faibles marges de manœuvres qui subsistent aux Togolaises et aux Togolais pour explorer l’avenir maintenant. Il demeure que votre ténacité est exemplaire. Investissez-la dans une réflexion de bilan avant de réinventer le futur de ce pays : l’avenir du Togo ne peut plus appartenir à son seul passé. Il nous faut réinventer cet avenir autrement que dans les vielles recettes de la rancœur et de la drôlerie, sur fond d’échec inavoué. Parler pour Parler n’arrête pas le temps, le nôtre comme celui du Togo ; ce temps qui doit nous amener vers d’autres horizons, à cultiver, pour sortir le meilleur du Togo.



Silence


Rédigé par psa le 16/03/2007 à 10:34