Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




"It's only when you hitch your wagon to something larger than yourself that you will realize your true potential." -- Barack Hussein Obama


Le Grand Nu Gris, Henri Matisse
Le Grand Nu Gris, Henri Matisse
Au moment même où il écrit fébrilement ses mémoires –tout en refusant de le reconnaitre publiquement, Edem Kodjo est précipité au cœur de l’actualité encore brûlante du continent africain. Nommé par le président Abdou Diouf pour agir au nom de la Francophonie dans la crise politique à Madagascar, Edem fait face à un curieux retournement de situation dans laquelle la confusion du coup d’état s’est ajoutée au chaos naissant dans la Grand’ Île. Edem Kodjo va devoir ajouter quelques pages à son mémoire pour nous renseigner aussi sur cette crise malgache… Un moment, j’ai eu de crainte pour sa sécurité, lui qui venait à peine d’arriver sur les lieux. J’ai alors dépassé cette peur inutile pour dire, pour reconnaitre et me demander si Edem Kodjo ne serait pas dans ses œuvres en pareilles circonstances. Alors, la réponse est un véritable OUI ! En fait, le président Abdou Diouf –attendu ici dans les prochains jours pour un doctorat honorifique- venait simplement de faire un merveilleux cadeau à son vieil ami Edem Kodjo. De quelque position que ce soit - représentant de la Francophonie aux côtés du représentant de l’ONU qu’est M. Tiébile Dramé, l’ancien ministre des Affaires étrangères du Mali, dans la médiation toujours en cours à Madagascar, Edem Kodjo possède un sens aigu à nul autre pareil du sacrifice, de l’État, du compromis politique qui, en cette occasion, ne peut que lui servir judicieusement. C’est avec ce simple réconfort que je lui souhaite du bon vent ; me gardant le privilège et l’espoir de l’écouter raconter de cette aventure un de ces jours prochains. Je me plais toujours à auréoler publiquement Edem Kodjo, pour affirmer mon respect à la trilogie de la compétence, de l’audace et de l’humilité. À ce chapitre, et rarement sur l’ensemble du continent africain, une telle réunion judicieuse ne s'était retrouvée chez une seule et même personne. Évidemment, on a le choix d’en être jaloux et détester l’intéressé ou en être fiers et s’abreuver à une telle fontaine d’intelligence. Naturellement, j’ai choisi la beauté, la capacité et l’élégance politiques de cet homme qui jamais ne sait dire un mot de trop pour tromper l’histoire et la raison, au point de ne s’être jamais défendu contre les basses attaques personnelles. Curieux personnage! Parfois, un destin fragile parmi les gueux, mais un destin admirablement exemplaire et respectueux qu’il ne faut pas cacher de dire, et que partout ailleurs on sait bien lui rendre. Et ici, c’est toujours mon plaisir de le faire, persuadé que lui-même le sait à peine, surtout avec toutes ces photos de nu qu’arbore ce carnet de note virtuel… Bon vent avec et pour nos amis malagasy qui, je l’espère, sortiront bientôt leur Valiha pour chanter à l’unisson l’agréable mélodie de leur "Ry Tanindrazanay malala ô".

Ad Valorem


Rédigé par psa le 15/03/2009 à 15:08
Notez