Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Une tranquillité active: Un SG en cache un autre.
Une tranquillité active: Un SG en cache un autre.
Il quitte son poste après avoir consacré sa vie aux Nations unies, à différents niveaux... C’était l’homme du sérail que J. J. Rawlings, le Chef de l’État ghanéen, avait fait accepter à son ami Bill Clinton. Le reste est allé très vite, le presque timide Kofi -dont parfois me parle mon beau-père qui l’avait connu à Addis Abeba, dans le temps- a vite fait de conquérir tout le monde, dont principalement Jacques Chirac avec qui le SG est devenu un ami. C’et une résolution qui vient de reconnaître le devoir accompli de M. Annan, qui a fait rentré l’ONU au 21e siècle. "La paix et la sécurité, le développement, les droits de l'homme et la suprématie de la loi", telles sont les bases du travail de l'ONU, dit la résolution qui salue Kofi Annan pour "sa contribution exceptionnelle à la paix et à la sécurité internationales, ainsi que ses efforts notables pour le renforcement du système des Nations Unies, la promotion et la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, en vue de créer un monde meilleur". Ce document concocté par le groupe africain et adopté à l'unanimité insiste tout particulièrement sur la contribution du secrétaire général sortant à l’œuvre de la lutte contre la pauvreté, et tout particulièrement dans les pays de l'Afrique qui ont promu cet homme politique à ce poste, rapporte certains. J’ai eu l’honneur de rencontrer M. Annam dans une autre vie, une autre fonction, par deux fois : c’est vrai que son calme olympien est fascinant. Et cela l’a aidé ! Presque pas de faux pas à ce poste de SG qu’il quitte pour une autre vie de citoyen du monde à Genève. Bon message également, de ne pas être retourné vers l’arène politique ghanéenne… Je serai surpris qu’il renonce à la tranquillité ainsi retrouvée.

Nous arrive alors le Sud Coréen Ban Ki-Moon, un diplômé de Harvard –pas de The Fletcher School qui demeure la côte plus élevée en Diplomatie alors que la Kennedy School de la Harvard est une référence en Administration publique, 62 ans, qui entrera en fonction le 1er janvier 2007. Une discrétion tout aussi efficace comme l’ONU aime en avoir pour faire face à l’ego démesuré des États. Pour les non initiés comme nous, il va falloir trouver la bonne écriture du nom : Ki-moon ou Ki-Moon.