Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Conergence patriotique
Conergence patriotique
Un bon ami à moi, conseiller jusque tout dernièrement du Chef d’un État africain, modèle de démocratie, a prévu la fin de l’histoire politique togolaise… Les derniers développements me font réaliser qu’il a peut-être raison. Peut-être, car je désire voir la confirmation des choses avant de lui donner tout le crédit. Mais déjà, je lui rends un bel hommage pour sa perspicacité.

Notre ami, à partir d’une lucide analyse des faits togolais, prévoyait la fatalité de la baisse de popularité chez Gilchrist Olympio, sous l’effet conjugué de plusieurs facteurs, dont la disparition d’Eyadema et la jeunesse de son successeur. Il poursuivait son analyse en disant que l’avenir du jeune Faure serait dans sa capacité à faire des alliances avec un homme de métier politique comme Edem Kodjo. Il avait même poussé son audace analytique jusqu’à prévoir la nécessité d’un regroupement politique chez les radicaux togolais d’hier alors qu’une convergence serait possible entre les modérés et le parti de Faure.

Tout porte à croire que le temps est venu pour que le paysage togolais s’éclaircisse. Le CAR a le vent dans les voiles. L’UFC et la CDPA doivent surveiller leur électorat. Mais surtout, l’opportunité d’une vraie coalition est bien là, afin de faire face aux législatives prochaines. Pourvu que les égo ne reprennent pas le dessus : la vieille coalition de 2005 peut renaître de ses cendres… La reconnaissance exprimée par Faure à Édem est révélatrice de la solidité de leur relation. Ce qui n’est donc pas sans exclure un rapprochement politique de Faure d’une opposition modérée à laquelle pourraient se joindre les Réformateurs que sont les Peré et Agbéyomé. La chose est désormais possible

Le chemin est peut-être long, mais une évolution certaine est à l’horizon pour rajeunir la classe politique togolaise. Le terme Convergence est au goût du jour au Togo, et pas seulement dans le discours-programme du nouveau PM.


Silence


Rédigé par psa le 27/09/2006 à 00:00