Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Requiem pour Gbagbo


Le glas semble sonner inexorablement pour Laurent Koudou Gbagbo. Ce chant trompe rarement. Une fois franchi l’axe est-ouest (Abengourou-Douekoué) ayant la capitale Yamoussoukro comme épicentre, il est à prévoir que les derniers verrous restant au camp Gbagbo seront soumis à rude épreuve. C’est l’évidence de l’inutilité de l’entêtement Gbagbo, particulièrement après que jour après jour, rencontre après rencontre, toute l’Afrique a basculé du côté de la raison, de l’Angola à l’Afrique du sud en faisant le détour par la Guinée: le choix légal et légitime d’Alassane Ouattara comme président élu de la Côte d’Ivoire désormais s’impose. Le consensus est désormais atteint contre Laurent Gbagbo comme c’est le cas sur le départ du guide libyen Kadhafi. Après la chute de la ville d’origine de Gbagbo en pays Bété, Daloa, les derniers kilomètres vers Abidjan risquent toutefois de redevenir sanglants : c’est le drame de la Côte d’Ivoire, c’est notre défaite à tous que la Côte d’ivoire soit passée par cette inutile tragédie. Pour sûr, ce requiem semble être la dernière des illusions de Gbagbo et des siens, malgré l’appel du jour au recrutement des jeunes patriotes pour sa défense. Peine perdue! Jeunesse sacrifiée!



Silence


Rédigé par psa le 29/03/2011 à 19:19