Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Lire l'avenir
Lire l'avenir
C’était vendredi, Raymond me demandait si j’avais envoyé mon mot de félicitation à Alain Juppé, comme je le prévoyais. À ma réponse négative, il me signifiait son étonnement, arguant que généralement je suis prompt dans ces situations. Effectivement, pour toute sorte de raisons j’attendais, et j’attendais jusqu’à ce jour pour connaître les résultats du second tour des Législatives. Sauf surprise, Alain Juppé quittera le gouvernement de son ami Nicolas Sarkozy, avec toute sa compétence, sa détermination et sa dignité. Il reste une question ambiguë sur le cas d’une valeur aussi sûre qu’Alain Juppé qui va devoir manquer à son pays, au plan national et international. Reste que le message que je décode ce soir, le premier message, c’est que les électeurs de la base, ceux et celles des villes, ont quand même fait confiance à Alain Juppé à Bordeaux. Mon souhait est qu’il garde cette responsabilité pour un temps encore comme maire de Bordeaux et, par la suite, s’investir dans l’enseignement et la formation des cadres supérieurs. L’homme demeure un homme d’État tout à fait dense et respectable et je tiens à le saluer ce soir, respectueusement, avec mon amitié pour sa femme Isabelle. Mais, rien n'est joué en politique,nous le savons tous. Puisque nous apprenons aussi ce soir, la séparation officielle de Ségolène Royal et François Hollande. Tout bouge, aussi bien à gauche comme à droite. Regardons alors vers le ciel pour lire l'avenir.


Ad Valorem


Rédigé par psa le 17/06/2007 à 16:37