Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Oser ce qui n'a jamais été tenté, sans rien révéler
Oser ce qui n'a jamais été tenté, sans rien révéler
« Que cherche J. Chirac ? Rattraper le temps perdu ? Gêner N. Sarkozy, le fils rebelle ? Certains ne pourront s'empêcher de voir dans son attitude une façon de couper l'herbe sous le pied du ministre de l'Intérieur (…). Comme s'il souhaitait souligner qu'une rupture ne se conçoit pas sans un esprit sage et visionnaire. (…) Certes, J. Chirac n'a pas dit son dernier mot. Mais encore faut-il, et il le sait, que les Français soient disposés à l'entendre. Alors cherche-t-il tout simplement à continuer d'exister ? Rien de tel, pour cela, que de tout faire pour rester maître du jeu. »
Yves Thréard, Le Figaro

« À force de bons conseils et de mises en garde répétées à l'intention du président de l'UMP, J. Chirac pourrait bien faire perdre à N. Sarkozy sa "tranquillité " toute neuve. C'est peut-être même le but inavoué d'un président qui ne se résout pas à ne plus incarner l'avenir pour les siens. Pour être élue le 6 mai, S. Royal n'a pas besoin du cadeau royal que lui ferait la droite en poursuivant encore de longues semaines la concurrence entre deux discours, celui du candidat plus que probable et celui d'un président sortant refusant jusqu'au dernier moment de sortir du champ ».
Hervé Favre, La Voix du Nord

« Sur fond de ciel bleu à peine ennuagé, Ségolène est apparue, armée d'un vœu: "Oser ce qui n'a jamais été tenté". C'était beau comme l'An neuf. Nonobstant la présence de J.-P. Chevènement, militant SFIO, on en aurait oublié le quart de siècle d'expérience politique de Madame Royal. Mais elle n'est pas seule, à nous faire le coup de la page blanche. "Faire que tout soit possible", promettait Sarkozy sous le gui et sur internet. Jusqu'aux vétérans de l'extrême, Laguiller et Le Pen, qui nous jouent les perdreaux de l'année. (…) Tout est vraiment possible. Tout, et n'importe quoi. »
Francis Brochet, Le Progrès



Horizon


Rédigé par psa le 05/01/2007 à 11:51