Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Lionel Fourneaux
Lionel Fourneaux
Probablement que je ne donnerai pas une dénomination aussi spéciale à un parti politique que je ne créerai d’ailleurs pas : OBUTS, l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire. Cette phrase synthèse résume bien l’essentiel de mes idées par rapport au parti de notre ami Messan Agbéyomé Kodjo (MAK), mieux connu sous… Agbé. Ceci étant, Agbé a-t-il le choix ? Sa brouille avec son ami Dahuku Péré de l’Alliance ne le plaçait-il pas dans la situation de devoir créer son véhicule politique ? La réponse me semble être affirmative. Dès lors, il y a lieu de comprendre la volonté agissante qui anime MAK et qui ne peut ne pas l’amener à Agir. Je suis tombé tout à fait par hasard sur le site Internet du parti OBUTS. Depuis la création du parti politique, j’ai à peine eu à échanger quelques mots avec Agbé. Il a d’ailleurs promis de me rappeler ; depuis j’attends, alors que des jours auparavant ses messages m’arrivaient de tous les côtés. De toutes les façons, je n’ai pas manqué, à la faveur du hasard, de l’écouter à travers les enregistrements du site d’Obuts. Comme toujours, l’homme déborde d’énergie et d’idées. On peut l’aimer ou ne pas l’aimer, c’est probablement l’une des personnes capables de diriger le Togo. Dr Ihou écrivait dernièrement que s’il existe trois personnes capables de gérer le Togo, Édem Kodjo serait de ces gens. Dans une liste aussi restreinte, de trois personnes, je ne sais pas à qui d’autres pensait le bon docteur Ihou, mais s’il m’est demandé de la compléter, j’insérerai bien volontiers Agbé aux côtés d’Édem sur cette fameuse liste. En réalité, c’est le sentiment qui m’est resté en écoutant Agbé : ce gars, tout à fait audacieux, est aussi un politique redoutable et débordant d’enthousiasme et de passion. J’ai déjà eu à parler de son passé qui ne peut et ne doit pas entacher son futur. L’histoire du Togo étant trop douloureuse et revancharde pour choisir de s’y enfermer indéfiniment. Aussi, devant la compétence et la volonté d’Agbé, je n’ai aucune hésitation à m’incliner, persuadé que c’est au désavantage de son pays, le Togo, qu’un tel talent, si jeune de surcroit de ses prochains 54 ans, ne soit pas aux affaires, à un niveau ou un autre. Il est vrai qu’il doit maintenant exister une distance entre Faure et Agbé, longtemps des amis. Mais l’homme de défi qu’est Agbé –et lui-même s’en réclame dans ses dires, est aussi de raison et d’engagement pour mériter qu’une place raisonnable lui soit faite. Ce pays a besoin de tous ses enfants, et cela doit être plus que des mots et des paroles simples. Les vrais buts sont à marquer du côté du Togo et, il faut viser juste dans les rares compétences.

Ad Valorem


Rédigé par psa le 26/09/2008 à 20:43
Notez