Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Travail d'artiste politique
Travail d'artiste politique
Tout change et il n’y a rien de permanent que le changement; je paraphrase Héraclite. Je suis heureux de savoir que le maire de New York, hier, à donner sa démission du Parti républicain encore dirigé par George W. Bush. Ce qui est extraordinaire et fait mon bonheur, c’est que Michael Bloomberg, ce démocrate converti en républicain prône maintenant la non-partisannerie. Et il affirme dans une déclaration hier : « N'importe quel élu qui a réussi sait que les vrais résultats sont plus importants que des batailles partisanes et que les bonnes idées devraient prévaloir sur l'adhésion rigide à n'importe quelle idéologie politique partisane ». Il ajoute : « Travaillons ensemble, alors il n'y aura aucune limite à ce que nous pouvons faire » Le message que cache cette déclaration est que Michael Rubens Bloomberg pourrait être candidat indépendant aux prochaines élections présidentielles américaines. Une candidature qui ferait beaucoup mal aux prétendants démocrates plutôt que ceux venant des rangs républicains. Mais au-delà de tout, c’est la valeur de la réflexion et de la personnalité du maire de New York qui sont rafraichissantes. C’est un résultat auquel toute pensée lucide et solidaire devra aboutir : la partisannerie n’a plus la côte et correspond moins à la recherche du succès dans l’espace politique. On peut aimer Nicolas Sarkozy ou pas, il fait l’ouverture à ses adversaires dans la gestion de la chose publique française, dans un gouvernement d’ouverture. C’est la loi de l’avenir et de la réussite politique que la compétence déborde des frontières partisanes; en politique, l’on doit être capable d’aller chercher les habilitées et les compétences en brisant les rigidités des partis.

Voilà la nouvelle du jour, et même les milliardaires qui peuvent se créer des partis politiques reconnaissent que l’avenir est dans le « Travaillons ensemble » pour mieux vivre ensemble : c’est le principe du succès durable digne de tout artiste politique de talent et d’audace.



Ad Valorem


Rédigé par psa le 20/06/2007 à 11:58