Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Cette élévation rapide au rang de Professeur Émérite dont bénéficie Yao ne peut pas que nous faire hausser les épaules, nous faire bomber la poitrine, nous faire faire le gros-dos...


Yao Paul Assogba
Yao Paul Assogba

Le manque de démocratie alourdit le Togo. Même pour les esprits savants, le cœur n’y est plus, parfois, souvent, malheureusement. Les outils pour percer l’avenir se font rares. Mais j’ai toujours soupçonnée le Togo d’être riche avant tout, de togolaises et de Togolais. Aujourd’hui, c’en est une conviction devenue. Le (jeune) professeur nouvellement retraité du réseau des universités du Québec, Yao Paul Assogba, vient d’être élevé au rang de Professeur Émérite. La nouvelle vient d’être confirmée après le délibéré et la décision unanime d’un jury de professeurs issus de plusieurs entités universitaires. Ainsi, en moins d’une année depuis sa retraite –anticipée d’ailleurs pour de nobles raisons de famille, notre ami et frère et6 non moins Mon Président, Yao Paul Assogba, se voit reconnaitre par ses pairs, une contribution professionnelle exceptionnelle dans les quatre domaines conjugués de : enseignements, recherches, publications et implications sociales.

Jeudi 1er mai 2014, j’ai eu un appel inhabituellement tôt de mon Président. Sachant que ce dernier n’a généralement pas besoin de son conseiller et de ses conseils avant les après-midi, c’est ailleurs en après-midi que j’ai pu lui retourner l’appel. Surprise! Je ne parlais plus à mon Président mais en plus à un Professeur Émérite frais moulu. Irrésistible tentation : je me dois de porter la nouvelle plus haut et plus loin, avec enthousiasme et plaisir, en attendant l’annonce officielle et cérémonielle de l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Il n’y a aucun mal à se faire du bien, tôt plutôt que tard.

Yao est de la race des passionnés de leur métier; un acteur affirmé et un intellectuel confirmé. Et il a choisi le plus beau des métiers au monde, l’enseignement. Loin de me surprendre, son élévation m’enchante et elle honore notre pays, notre communauté de l’extérieur comme celle de l’intérieur du Togo. Cette élévation rapide au rang de Professeur Émérite dont bénéficie Yao ne peut pas que nous faire hausser les épaules, nous faire bomber la poitrine, nous faire faire le gros-dos. Cette reconnaissance doit nous faire dire collectivement, et nous le disons : Yao, c’est excellent! Il fait vraiment notre honneur à tous. Yao, bravo et félicitations pour l’ensemble de tes œuvres… humaines. Merci « Grand’ Papa AO » comme dirait une de tes petites filles il y a à peine quelques années, alors qu’elle jonglait avec le son « Y » avec lequel elle n’était pas encore familière.

De nouveau, Bravo Yao! Je dois malheureusement suspendre la célébration de cette reconnaissance que nous devons tous à Yao pour des raisons indépendantes de ma volonté… sans faire tous les liens que je voulais faire, particulièrement avec le Togo… Partie remise…



Ad Valorem


Rédigé par psa le 07/05/2014 à 11:52