Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Le Consensus de Chicago porte bien son nom. À Chicago, la Diaspora togolaise arrive avec un consensus et elle se prépare à en ressortir avec deux autres, au moins, qui constituent ses objectifs principaux. Le Consensus de Chicago est loin d’être une théâtralité soumise aux drames légendaires des togolaiseries, mais le reflet d’une habileté formelle de la Diaspora au devoir du Togo, un entêtement à servir. Tous à Chicago le 27, 28, 29 avril 2017. Le Togo appelle sa Diaspora au travail de reconquête de la République et de la dignité des citoyens.


#ConsensusDeChicago
#ConsensusDeChicago


Cette idée est atroce que tout un pays, le Togo, doit être cloué à son passé et à l’inefficacité. C’est l’illusion de l’éternel retour. C’est « le plus lourd fardeau », das schwerste Gewicht, historique, à faire porter à un pays par ses acteurs politiques qui se croient éternels. C’est dans le refus d’une telle utopie que le Togo pourrait se cacher de la démocratie qu’est né le Consensus de Chicago. C’est de l’audace à propulser la présence de la Diaspora vers un autre niveau d’action que se nourrit le Consensus de Chicago.

Piégée dans un univers politisé à outrance, la Diaspora togolaise n’a jamais su jouer pleinement de ses innombrables capacités à servir pour un Togo démocratique et de bonne gouvernance. Trop souvent les appétits individuels ont pris le pas, chez certains, pour s’incliner devant les appâts érigés en système d’attrait des Adowuinon et en leurre de perversion des âmes fragiles. Le temps fait bien les choses. Le moment est venu pour la Diaspora togolaise de dire son mot et faire action structurante aux côtés des forces républicaines du terrain.

C’est du Togo même que s’élève ce désir d’une place déterminante de la Diaspora républicaine dans la définition et la réalisation d’un autre Togo. Désir contenu depuis des années, l’appel a été divers et particulièrement insistant. La réponse ne pouvait plus attendre trop longtemps. Voilà pourquoi, la Diaspora togolaise ne fera plus que porter tout le poids social du Togo; la Diaspora togolaise sera plus affirmative de sa présence au plan politique, également, en vue de l’impératif du changement qui urge au Togo.

Le Togo se meurt. Le drame est que l’on continue à y jouer la comédie. « L’insoutenable légèreté de l’être » fait que même les revenants s’y mêlent. Les fantômes de cette interminable séquence sont persuadés que dans la tragicomédie en cours, l’absurdité vaut bien leur retour en scène. À tout cela, il faut assister en actrices et acteurs médusés ou en magister concélébrant? Non!


Consensus de Chicago

Urgence d’éviter la confiscation de la République

À Chicago, la ville du « Yes We Can », dans l’Illinois d’Abraham Lincoln, la Diaspora togolaise déterminera elle-même son agenda, sa feuille de route, pour peser de tout son poids et de ses habilités sur l’urgence d’un autre Togo. Un Togo de dignité faite d’alternance politique pour la démocratie, pour la réconciliation et pour le développement, tel que le poursuivent déjà les acteurs républicains, certains des partis politiques et certains de la société civile.

La Diaspora togolaise venait de faire le choix d’un engagement proéminent : la communication, le lobbying diplomatique, la collaboration avec le terrain. Voilà que la Diaspora togolaise doit aller plus loin encore dans son choix d’un engagement plus audacieux et éviter l’écrasement du Togo par le plus lourd fardeau qu’est devenue la confiscation de la République. Par notre propre engagement, les personnalités que nous désirons associer, à différents niveaux, sauront résolument prendre position pour nous accompagner.

La Diaspora togolaise a choisi son camp. D’abord, le camp de son tout premier consensus républicain largement partagé : l’alternance politique au Togo comme un impératif républicain. À Chicago, sur les bords mêmes de la rivière Calumet, d’autres consensus sont attendus et ils s’y ajouteront dans cette droite ligne, courageusement et audacieusement. Rendez-vous à Chicago; rendez-vous chez les nôtres de la Diaspora des États-Unis. À Chicago, il n’y a aucun mal à se faire du bien : convenir des étapes prochaines à franchir sur la voie de la dignité et de la fierté démocratique au Togo.

L’entreprise du Togo démocratique peut parfois être tenue pour impossible : la crédibilité sujette à caution, la frontière désespérément floue entre l’incapacité et l’invouloir, les données statistiques moribondes, les attaques contre les médias indociles, les dialogues et les accords sans lendemain, les élections réinventées en des faits alternatifs récurrents, la dénégation incongrue autant que l’inaction particulièrement coûteuse, etc.

Si tant est que le Togo fonctionne, tout ce qui est fonctionnel au Togo n’est nullement optimal : une institution comme la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication vient d’en donner la preuve par la suspension de certains médias qui dérangent. Il y a véritablement urgence du changement politique vers la démocratie et la bonne gouvernance au Togo. Ce sont toutes ces raisons qui justifient que la Diaspora togolaise se donne les moyens d’un autre niveau d’engagement, de choix et d’optimisation de sa présence. Rendez-vous est pris pour le 27, 28, 29 avril 2017 avec chaque Togolaise et chaque Togolais de la Diaspora. Tous au Consensus de Chicago!



Diplomatie Publique


Rédigé par psa le 07/02/2017 à 00:00