Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Inch’Allah
C’est un fait qui ne trompe personne : l’Iran poursuit son programme nucléaire au-delà des limites de l’usage civil. Un tel programme met en danger la sécurité du monde, dont celle du monde arabe, à cause des prises de position de la classe dirigeante à Téhéran. L’inquiétude du monde face à cette situation est réelle au point que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dans son dernier rapport publié hier mercredi, sonne l’alarme, de nouveau, avec de possibles sanctions du Conseil de sécurité. Mais le couac diplomatique demeure : la présente administration de Georges Bush ne possède pas assez de crédibilité pour mener une autre guerre contre une puissance comme l’Iran, pas plus une guerre diplomatique que des sanctions étouffantes. Au fond, la sécurité du monde est mise en danger, non pas seulement par l’Iran mais par un leadership insuffisant de l’administration Bush. Jusqu’à quand ? En réalité, avoir mal posé le problème au départ en voulant interdire toute forme d’enrichissement d’uranium à l’Iran, fait que l’on se retrouve dans un cul-de-sac qui semble ne pas offrir une issue honorable à personne. On y pense pas tout le temps, mais c’est toujours une menace aussi sérieuse qui ramène au goût du jour, certaines des paroles d’Adamo dans Inch’Allah, avant que des voix autorisées n’osent de nouvelles solutions plus appropriées à cette impasse…

Et l'olivier pleure son ombre
Sa tendre épouse son amie
Qui repose sous les décombres
Prisonnières en terre ennemie

Sur une épine de barbelés
Le papillon guette la rose
Les gens sont si écervelés
Qu'ils me répudieront si j'ose




Diplomatie Publique


Rédigé par psa le 24/05/2007 à 00:09