Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




L’art de l’innocence… à la Dreyfus
L’art de l’innocence… à la Dreyfus
« Ce qui est disproportionné, c’est le jugement porté par l’opinion publique européenne sur Israël, identifié comme étant la principale menace pour la paix dans le monde. Pour 59 % des personnes sondées [1], c’est Israël qui, plus que l’Iran, la Corée du Nord, la Syrie, le Pakistan ou l’Arabie saoudite, mettrait en péril la stabilité planétaire.
Considérer l’unique démocratie du Moyen-Orient comme étant plus dangereuse pour notre quiétude que les régimes tyranniques du docteur Folamour nord-coréen, des apprentis sorciers iraniens ou des mécènes saoudiens de l’Internationale salafiste, témoigne de l’état de décrépitude morale et intellectuelle qui frappe une Europe qui, une fois encore, préfère Dalladier à Churchill.
Gageons toutefois que les historiens qui, dans quelques décennies, se pencheront sur notre présent, ne se laisseront pas duper par les cris d’orfraie poussés par nos “humanistes” monomaniaques. D’ici-là, il serait bon de s’interroger sur les raisons du traitement d’exception appliqué au Dreyfus des nations. Ainsi, peut-être, réveillera-t-on le Zola qui sommeille en chacun de nous. »

[1] Eurobaromètre Flash, « Irak et la paix dans le monde », Commission européenne, novembre 2003.


Joël Rubinfeld, Président de l'Atlantis Institute