Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




On voyait venir le Tea Party... Sa nature vraie est désormais au grand jour... Extrême et minable


La petite trouvaille du Tea Party


La photo, diffusée par courrier électronique, portait la légende suivante: «Maintenant, on comprend pourquoi il n'y a pas de certificat de naissance» -se faisant ainsi l'écho d'une frange de la mouvance républicaine qui met en doute la naissance du président Obama aux États-Unis.

Alice Huffman, présidente de la NAACP, la principale organisation de défense des droits civiques des Noirs américains, a condamné la photo et demandé la démission de son auteur, Marilyn Davenport, membre du comité du parti républicain du comté d'Orange et membre du courant ultra-conservateur Tea Party.

«Représenter le président des États-Unis autrement que comme un être humain ne peut qu'être considéré comme raciste», déclare-t-elle dans un communiqué.

Deux autres associations de défense des droits civiques se sont jointes aux critiques et appelé Mme Davenport à démissionner.


La photo, diffusée par courrier électronique, portait la légende suivante: «Maintenant, on comprend pourquoi il n'y a pas de certificat de naissance» -se faisant ainsi l'écho d'une frange de la mouvance républicaine qui met en doute la naissance du président Obama aux États-Unis.

Le président du comité républicain du comté d'Orange, Scott Baugh, a vivement condamné le message de sa collègue et a convoqué le comité pour décider des suites à donner à l'affaire. Il a cependant averti que la loi californienne lui interdisait de la démettre de ses fonctions.

«Le maximum que l'on puisse faire, c'est adopter une résolution condamnant son acte, et la pousser à présenter ses excuses et à démissionner», a-t-il dit.

Mme Davenport a réagi à l'affaire dans la presse locale, sur le ton de la plaisanterie. «Vous n'allez pas faire un scandale pour ça, non? Mais enfin ! Tous les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas raciste. C'était une blague. J'ai des amis noirs», a-t-elle assuré au journal Orange County Weekly.



Mot à Maux


Rédigé par psa le 18/04/2011 à 23:00