Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




L'abandon
L'abandon
« Les obstacles sont énormes et l'absence, à Paris, des belligérants, comme celle de l'Union africaine, montrait les limites de l'exercice. Cette conférence ne pouvait être une conférence de paix; elle pouvait, (…) constituer une étape pour qu'un "nouvel élan" diplomatique prenne son essor afin de sortir du traitement purement humanitaire du conflit. (...) Le Darfour est un test du rapprochement entre Paris et Washington. L'insistance de la France pour une solution politique et celle des États-Unis sur des sanctions à l'égard de Khartoum ne sont plus incompatibles. »
Pierre Rousselin, Le Figaro

« "Le silence tue". Le cri de N. Sarkozy est beau, généreux, nécessaire. Il sonne un peu comme du Zola passé au crible d'une "droite décomplexée". La tragédie du Darfour mérite bien, en tout cas, qu'on hausse enfin le ton, y compris avec un brin de lyrisme (…). Pas moins de 200.000 personnes en quatre ans. (…). Saluons donc la Conférence internationale convoquée hier à Paris, en présence des représentants des grandes puissances, dont la Chine et les États-Unis. D'autant plus que le résultat semblait tendre, en soirée, vers l'optimisme." »
Didier Pobel, Le Dauphiné Libéré



Silence


Rédigé par psa le 26/06/2007 à 14:30