Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Prions!
Prions!
Il est difficile de ne pas reconnaître le rôle de l’armée togolaise dans le destin politique de ce pays. Naturellement, l’armée est au centre du présent dialogue intertogolais avec cette particularité qu’une commission saura, convenablement, cerner sa situation et son rôle dans le destin démocratique du Togo un peu plus tard.
Face à l’urgence d’agir dans la redéfinition du paysage politique de ce pays, il est difficile de faire mieux. Il est tout simplement impossible de penser changer la mentalité de l’armée togolaise parce que l’on aurait réussi à faire signer son chef d’État major au bas d’un Accord quelconque.
La question de l’armée togolaise est le parfait reflet ou encore la prolongation de celle de la politique togolaise dans tous ses attributs. Cette situation est d’autant plus réelle que l’armée togolaise, comme toutes les armées du monde agit sur ordre à travers une chaîne de commandement formelle. Une telle hiérarchie d’ordre, peut être légitime ou illégitime -là n’est pas la question n’est pas là ; souvent elle est civile. Il est fort probable qu’au Togo, comme partout ailleurs, aujourd’hui en démocratie vieille ou naissante, les vrais donneurs d’ordre à l’armée togolaise soient bel et bien des civils.
C’est d’abord cette réalité que certains des politiques togolais, dans leur naïveté légendaire, ignorent encore en pensant mêler l’armée aux discussions actuelles. C’est encore à l’œuvre de la cohabitation togolaise annoncée qu’un dégel pourrait subvenir et, progressivement, influer sur l’armée togolaise, ses besoins et ses valeurs. Et elle ne dit rien cette armée qui porte bien son nom de Grande Muette, dans le cas togolais également.
Il semble que Ouaga et l’ami Blaise nous rapprochent d’un salutaire dénouement qui fera évoluer les choses au Togo. Tout doit être fait pour la fin de ce mois… Pourvu que ça passe. La suite, on verra bien !


In Memoriam :
Aujourd’hui, une amie, une grande amie que je n’avais pas vue souvent ces dernières années a été conduite à sa dernière demeure. J’ai vécu le drame de sa mort brutale le jeudi 27 juillet 2006 ; j’en garde un souvenir qui m’émeut encore et je voudrais lui rendre hommage. Avec peine : Que la Terre te soit légère ! À toi Parfaite Valentine Lacolé Dovi-Wilson, repos éternel !


Silence


Rédigé par psa le 18/08/2006 à 10:08