Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Rue Case Problème
Rue Case Problème
Difficile à croire ou situation prévisible ? Après la débâcle républicaine d’il y a huit jours, la situation semble s’empirer en Irak. Les Forces américaines ne semblent pas vouloir prendre trop de risque, au point de voir kidnapper des gens en détournant leurs regards. l’exécutif est toujours républicain, mais l’effet d’un Congrès démocrates fait changer la donne. Halliburton s’apprêterait à quitter l’Irak sous les quolibets des autorités politiques, après le départ du géant des Travaux publics, Bechtel, qui n’a jamais été en mesure de rétablir l’électricité à Bagdad. Les temps ont changé… Viendront alors les enquêtes inévitables de surfacturation, de scandales divers et que sais-je encore, pour arriver à fragiliser davantage le pouvoir républicain avant les Présidentielles. Bonjour bordel !
L’effet démocrate ira-t-il jusqu'à demander le retrait trop rapide des troupes américaines ? Tony Blair se sent fragilisé au lendemain de la perte de quelques soldats à Basora. Il ne peut que faire pression sur le Bush. Au Canada, Stephen Harper passera probablement l’hiver ; en 2007, ses amitiés bushiennes pourraient lui coûter cher et malheureusement, des soldats dont de plus en plus de ces Afro-canadiens qui, par enchantement, trouvent travail maintenant dans les Forces armées canadiennes. Comment mesurer cet effet démocrate avec lucidité ?




Horizon


Rédigé par psa le 14/11/2006 à 08:40