Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Pour que l’oubli ne fasse ravage!
Pour que l’oubli ne fasse ravage!
Aux États-Unis d’abord, ensuite en Amériques, et de plus en plus ailleurs à travers le monde, le Mois de février sert de cadre à un ensemble d’actes de commémorations et de célébrations sur l’Histoire des Noirs. Dans un monde où l’éphémère dispute le pavé à l’approximation des déclarations et des écrits, il n’est pas inutile de restituer l’horreur de l’esclavage et, par la suite, prendre le temps de valoriser la contribution des millions de Noirs, hommes, femmes et enfants, à la marche de l’humanité. La France officielle choisit une journée, le 10 mai, pour se souvenir de la réalité de l’esclavage dans son histoire. Certes, la date ne fait pas consensus, mais elle est symbole d’une volonté de reconnaissance et d’un désir d’intégration qui doit désormais prendre corps dans une société qui jusque là semble refuser sa pluralité historique. Tout un mois ou rien qu’une journée, en Amériques ou en Europe, les citoyens de race noire –trop longtemps dévalorisés et discriminés, méritent une présence réelle et effective dans cette société ouverte en constante redéfinition. Et cette bataille vigoureuse se gagnera avec toutes les bonnes volontés, des hommes et des femmes de toutes les races.

Silence


Rédigé par psa le 31/01/2006 à 13:09