Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Permettez alors que je vous dise : Rien ne menace aujourd’hui votre sort que la gloire; la gloire de la réconciliation des filles et des fils du Togo, la gloire de vous faire porter en triomphe par vos compatriotes, la gloire des lendemains qui chantent uniquement le meilleur de vous-même, les meilleurs de vos ascendants et de vos descendants.


Le Choix de la Gloire
Lettre Ouverte au Président de la République Togolaise
« Le Choix de la Gloire »


À
Faure Essozimna Gnassingbé
Président de la République Togolaise


Monsieur le Président de la République,

Très peu de personnes peuvent se vanter d’avoir eu le destin que vous avez obtenu de la Providence. Le chemin de vie emprunté depuis le commencement de votre pèlerinage sur terre, de vos frêles petits pas innocents jusqu’à la pleine conscience de vos actes, tous ces jalons constituent et rassemblent des richesses sans commune mesure avec l’épopée des gens ordinaires.

Avec une telle vie hors du commun, il est tout à fait conciliable et acceptable d’en extraire des résultats extraordinaires, de les offrir, surtout, pour rendre grâce à la bonté divine incarnée par tant de regards connus et inconnus de notre humanité collective.

Permettez alors que je vous dise : Rien ne menace aujourd’hui votre sort que la gloire; la gloire de la réconciliation des filles et des fils du Togo, la gloire de vous faire porter en triomphe par vos compatriotes, la gloire des lendemains qui chantent uniquement le meilleur de vous-même, les meilleurs de vos ascendants et de vos descendants.

Permettez que je vous dise : Osez, Monsieur le Président ! Osez relever ce défi qui vous sied si parfaitement et si opportunément! Soustrayez-vous des particularismes et nichez-vous au chœur des Togolais. Choisissez l’alternance politique en renonçant à un conflictuel troisième mandat présidentiel. Établissez cette règle démocratique pour une envolée, un décollage de la réconciliation promise et tant attendue au Togo.

Pour y arriver, pour atteindre le chœur de vos concitoyens, du secours vous viendrait volontiers de votre Peuple : le véritable bouclier sur lequel vous saurez compter pour toujours. D’ailleurs, aucune protection n’est aussi étanche, porteuse et édifiante que celle de son Peuple; il n’y a donc de sécurité que l’assurance de la protection du Peuple togolais qui vous sera servie, en tout temps et en tout lieu. Comme ailleurs, cette protection n’a jamais fait défaut, et elle ne fera jamais défaut à ceux et à celles qui ont su la mériter en se mettant en adéquation avec le désir profond de leur Peuple.


Monsieur le Président de la République, tournez votre regard vers l’est du Togo, puis vers l’ouest; toujours visibles, vous y distinguerez dans des pays si proches du nôtre, encore adulées, des gloires politiques dont les débuts ont dû être chaotiques. Et pourtant, leur Peuple les vénère aujourd’hui avec une amabilité triomphante, bien loin des ovations de boue qui auraient pu les empêcher de vivre librement et respectueusement sur leur terre natale; des ovations de boue qui, immanquablement, devraient accueillir ces personnalités à chaque passage de leur nom et de leur silhouette. Certaines de ces gloires aujourd’hui auraient pu, et de manière assidue, être traquées et soumises à une vindicte sacrificielle perpétuelle.

Rien, absolument rien, ne vous menace donc aujourd’hui que le courage d’une action éthique de grande portée historique, et au terme de ces deux mandats présidentiels à la tête de notre pays, le Togo. Vous êtes à visage découvert devant l’histoire, la grande histoire : celle de notre pays le Togo, certes. Mais aussi, vous êtes à visage découvert devant l’histoire de tout un continent qui se cherche, et qui pointe obstinément vers l’audace du renforcement de ses capacités démocratiques exemplaires. Avec le Togo, voilà que vous y êtes appelé aussi; vous êtes appelé à parfaire le même exercice, et en face de ce monde en pleine mutation. Quelle opportunité!

À vos côtés, il est vrai, d’autres visages sont masqués. Ces visages renfrognés et conservateurs n’ont pas besoin d’être révélés au grand jour maintenant. La seule lumière que vous projetterez de toute votre sagesse leur fera réaliser l’inutilité de leur déguisement. Et, quelle âme n’a pas besoin de salut! Quel pécheur n’a besoin de rédemption, à la place d’une mort par supplices étendue au déshonneur de sa lignée.

Sans aucun doute, c’est votre lumière salvatrice sous la forme d’actes exceptionnellement républicains qui protègeront d’ailleurs les uns et les autres du pire de leurs craintes. Car, au Togo, l’étape suivante demeure le rendez-vous de la réconciliation et non celui des représailles. Un seul citoyen togolais de plus qui perdrait sa vie pour l’avènement de la réconciliation serait un mort de trop. Beaucoup trop de vies innocentes ont déjà été sacrifiées sur ce territoire, et pour une cause si évidente.

Il est donc nécessairement un crime d’exploiter la démocratie pour servir la vengeance. Il est même indécent, tout à fait impossible même que l’étape prochaine de vérité, de justice, de contrition, de Grand Pardon et d’enthousiasme durable qu’est la réconciliation soit une œuvre de haine lorsque, ensemble, les Togolaises et les Togolais seront à vos côtés pour lever le voile sur un jour nouveau; dès lors que vos propos et vos engagements seront distinctifs, nets, sans équivoque et immensément portés par les clameurs et les aspirations de tous vos concitoyens où qu’ils se trouvent.

Ils attendent, ces hommes et ces femmes, que vous libériez en chaque personne, en chaque citoyenne, en chaque citoyen, l’élan de la cohésion nationale, de l’émergence et d’un nouveau patriotisme; l’élan de la réconciliation togolaise tant attendue.


Monsieur le Président de la République, le Togo tout entier a la certitude que la réconciliation est en marche, et que rien ne l’arrêtera. Même les plus effroyables souillures de la Terre de nos aïeux ne seront que passagères, et ostensiblement coupables au besoin, dans l’environnement politique contemporain.

À leur opposé, à l’opposé de toutes les tentatives de retardement et d’aliénation de l’avenir démocratique de la Nation, se retrouvent l’État de droit, la démocratie, l’alternance, la convivialité, l’armistice politique, les reformes, les élections crédibles, les batailles d’idées, les amitiés, les renoncements, les actions concertées, le développement, les saines oppositions, les brassages sociaux, tous ces atours qui sont aux aguets et attendent, de vous, le signal du renouveau togolais. Par ces temps de grandes tensions, votre responsabilité personnelle dans le dégel politique du Togo est énorme et consubstantielle.

Rien que votre clair signal, votre message d’une réelle volonté de changement politique et ces hommes et ces femmes, cette jeunesse, ces fonctionnaires, ces militaires, ces policiers, ces gendarmes, cette diaspora, ces retraités, ces étudiants, ces religieux, et toutes les composantes du Togo se prêteront volontiers à la raison ainsi qu’à la passion de leur pays, à l’ensemencement et à la fertilisation de chaque parcelle des capacités individuelles et collectives du même territoire enfoui en chacun de nous.

Et pour toujours, le Peuple togolais sera reconnaissant à votre personne, à votre dignité, comme l’aiguillon d’une motivation nouvelle pour un vivre-ensemble dont il est en quête, il y a trop longtemps. Il lui aurait alors fallu un homme, un des siens resté librement humain et clairvoyant, votre personnalité, votre détermination, votre caractère, votre intelligence, pour immortaliser cette indispensable vocation unitaire qui est indispensable pour briser les dernières barrières de la société togolaise.

Notre pays, le Togo, ne saurait rester trop attentiste : nous savons bien qu’actuellement « Dans toutes les larmes s'attarde un espoir », un rêve que chaque citoyenne, chaque citoyen a hâte de concrétiser pour ce pays. Notre pays, le Togo, reste résolument dans cette Espérance.

Ainsi poussé par sa propre destinée, un Togo, nouveau, fait escale à votre porte, devant vos responsabilités et face à votre conscience. L’élan que vous saurez lui injecter, ici et maintenant, à l’orée de l’année nouvelle 2015, avec conviction et authenticité, cet élan servira d’amorce au redéploiement de la Nation togolaise à jamais réconciliée.

Nous, Togolaises et Togolais, pressentons déjà votre adhésion à la République auréolée de votre choix et de votre engagement; la République qui saura, en retour, vous investir d’une place de choix. Ainsi, vous aurez mérité de la République ce que plusieurs autres années supplémentaires ne sauront vous accorder autrement qu’au prix d’une incertitude infinie.


Monsieur le Président de la République, choisissez la certitude d’une année 2015 faste et paisible; une année conforme à votre sens de devoir que le Peuple togolais couvrira, à son tour, de son enthousiasme élogieux. Véritablement, rien ne vous interpelle aujourd’hui que le choix de la gloire.

Le Peuple togolais attend donc de vous servir l’immensité de sa reconnaissance, bien au-delà de vos propres espérances.


Respectueusement soumis, ce choix de la gloire, à votre haute considération.


(J’ai signé)


Diplomatie Publique


Rédigé par PSA le 13/12/2014 à 00:47



En toute circonstance, lorsque votre adversaire est à terre comme c’est le cas pour Gabriel Ameyi, il devient inutile et inapproprié de tirer sur cette personne fut-elle votre adversaire ou ennemie.


Bravo Tino!
En toute circonstance, lorsque votre adversaire est à terre comme c’est le cas pour Gabriel Ameyi, il devient inutile et inapproprié de tirer sur cette personne fut-elle votre adversaire ou ennemie.
Après avoir assisté au tirage au sort des groupes de la Coupe du monde féminine du Canada 2015, j’ai pu vérifier les faits et suis heureux de confirmer que la tête de liste de FootEthic ne s’était pas jointe à ce déplacement attentatoire et indécent de plusieurs dirigeants de clubs voulant absolument tenir le Congrès.
Comme quoi, même en camaraderie, tous ces dirigeants de clubs n’ont pas le même prix ou la même valeur intrinsèque. Vers 14 :15, mon message pour Tino était bien : « Félicitations pour ton approche humaine et éthique (…) ». Que la confusion soit levée!

Pour ce qui est du tirage des groupes de la Coupe du monde féminine du Canada 2015, le sort en a décidé ainsi:

GROUPE A (à Edmonton/Montréal)
Canada
Chine
Nouvelle-Zélande
Pays-Bas

GROUPE B (Ottawa)
Allemagne
Côte d'Ivoire
Norvège
Thaïlande

GROUPE C (Vancouver)
Japon
Suisse
Cameroun
Équateur

GROUPE D (Winnipeg)
États-Unis
Australie
Suède
Nigéria

GROUPE E (Montréal)
Brésil
République de Corée
Espagne
Costa Rica

GROUPE F (Moncton)
France
Angleterre
Colombie
Mexique


Ad Valorem


Rédigé par PSA le 06/12/2014 à 19:00
Tags : Canada 2015 FIFA FTF Togo Notez



1 2