Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Anton Solomoukha
Anton Solomoukha


Je ne fuyais pas le sujet. Tout simplement, il y a un petit temps que je n’ai pas appelé Lomé, embarqué dans toutes sortes d’affaires qui me laissent peu de temps pour prendre des nouvelles de qui que ce soit. Je n’ai pas aussi appelé Lomé parce que je ne voudrais pas trop discuter des deux sujets qui auraient pris de mon temps téléphonique : l’audit des comptes de la Fédération togolaise de football (FTF) et la nomination du PM Gilbert Houngbo. Évidemment, ne pas appeler et imposer silence à certaines personnes n’étaient pas ma trouvaille la plus brillante de ces dernières trois semaines : certaines personnes ont fini par m’appeler, laissant message en mon absence. C’est le cas de Tino. Pas politique lui : il avait plusieurs choses pratiques et familial à partager avec moi. Naturellement, à la fin de notre discussion hier, j’ai abordé l’audit en cours à la FTF qui a émergé à la Une de nos sites d’information. D’un air amusé, il m’a fait admettre mon retard informationnel puisque l’audit tire effectivement à sa fin. En terme d’information, pas de grandes nouvelles sur ce sujet… Donc, rien à cacher, rien que je ne fuyais sur ce plan. Seule chose intéressante qui ne m’a nullement étonnée, tant du côté des autres (!?!) que du côté de Tino lui-même, une tentative de le faire collaborer au travail d’audit couvrant la période du règne absolu de notre ami Rock à la FTF, particulièrement 2005 et 2006. En son temps, Tino avait dégagé sa responsabilité sans équivoque aucune par une lettre retentissante et n’entend pas se mêler de cette partie du travail de vérification comptable, ne connaissant rien de cette période. Pour 2007 et au-delà, tout va bien m’a-t-il assuré. Professionnel jusqu’au bout des ongles, à la fois rigoureux et diplomate de surcroit, je ne m’attendais pas à moins de sa part : net refus et claire collaboration là où il le faut, tout en conservant amitié et respect de tout le monde.


Diplomatie Publique


Rédigé par psa le 25/09/2008 à 02:56
Notez