Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Équilibrisme ou amateurisme: une soixantaine de jours pour le dire
Équilibrisme ou amateurisme: une soixantaine de jours pour le dire
« On se raccroche à l'espoir d'un oral de rattrapage, (…) lundi soir sur TF1. Démarche d'équilibriste au-dessus d'un précipice, davantage, à l'évidence, que campagne construite, cohérente et orchestrée. Car si S. Royal a suscité des doutes dans un premier temps sur ce qu'elle était, avant de l'emporter face à Fabius et Strauss-Kahn, elle en suscite aujourd'hui sur ce qu'elle fait, ou ne fait pas, ou fait mal. Sur son amateurisme et ses tergiversations programmatiques. Le PS tangue, renâcle, prend peur, ce qui n'est pas le meilleur état d'esprit quand l'heure devrait être à la mobilisation. »
Michel Richard, Midi Libre

« Sans être encore tout à fait affligeante, la campagne de S. Royal devient inquiétante. Cela dit, une telle situation peut pousser la droite à la faute en tenant d'ores et déjà la victoire pour acquise, sans prendre en considération le niveau encore assez élevé des intentions de vote en faveur de la candidate socialiste, plus conséquent que celui exprimé au bénéfice de F. Mitterrand à la veille de sa victoire de 1981. Il n'en reste pas moins que les turbulences actuelles orientent plus la présidente de Poitou-Charente vers la chute en vrille que vers l'ascension en chandelle. »
Philippe Waucampt, Le Républicain Lorrain


Mot à Maux


Rédigé par psa le 16/02/2007 à 15:50