Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Picasso, au secours de la politique française
Picasso, au secours de la politique française
« L'UMP ne disposent pas de beaucoup d'angles d'attaque puisqu'ils s'interdisent (...) de brutaliser une faible femme. (…) C'est la raison pour laquelle ils ont tourné le fer dans la plaie chaque fois que S. Royal a démontré une faiblesse. (...) Gagnés par le doute, les socialistes ont sauté sur l'occasion que leur offrait le retour du spectre du "cabinet noir". Le prétexte était trop beau. Il leur permet de masquer les faiblesses actuelles, de mobiliser leur camp et de mettre le doigt sur l'un des points sensibles de N. Sarkozy : la confusion des genres entre fonction ministérielle et état de candidat. »
Philippe Waucampt, Le Républicain Lorrain

« La bécassination est une arme qui par le passé a montré ses limites. (...) Bécassine est populaire. C'est la petite provinciale naïve qui multiplie les bévues chez les Parisiens, mais elle sait aussi être patriote et courageuse, elle a son franc parler, des idées et du bon sens. Il n'est pas sûr que la caricature déplaise à Royal qui se nourrit d'antiparisianisme. (...). Sarkozy, lui-même, y vient, qui attribue à Mitterrand les paroles historiques de Giscard. Cela n'a pas fait beaucoup de bruit. Sans doute parce que les socialistes ne veulent pas lui faire le cadeau de l'habiller en Gaston Lagaffe. »
Jean-Michel Thénard, Libération



Mot à Maux


Rédigé par psa le 26/01/2007 à 07:57