Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Croyances gaulliennes au Temple gaullien
Croyances gaulliennes au Temple gaullien
« C'est encore le chef de l'Etat qui reste le mieux habilité à délivrer les oracles et à se présenter en gardien du temple. (…) C'est donc ès qualité que J. Chirac a pu délivrer, depuis Colombey, son avertissement sur la sauvegarde des institutions. N. Sarkozy, qu'il visait plus précisément parmi les bonimenteurs de la grande braderie visant à nous faire changer et de pratique et de République, est ainsi ravalé au rang de chef de parti (…). L'hôte de l'Elysée (…) semble vouloir rappeler qu'une élection présidentielle c'est d'abord la rencontre entre un homme et un peuple. »
Philippe Waucampt, Le Républicain Lorrain


« Sur la tombe du fondateur de la Ve République, au trente-sixième anniversaire de sa mort, le président Chirac, entouré de ses disciples Villepin, Alliot-Marie et Debré, s'est affiché comme le gardien du temple, blâmant "l'irresponsabilité" qu'il y aurait à vouloir "par ignorance ou par calcul (…) ébranler cet édifice." (…) Sarkozy, à quelques centaines de kilomètres de là, voyait surtout en de Gaulle "l'homme de la rupture" et entendait suivre fidèlement son auguste exemple. Continuité d'un côté, rupture de l'autre, les deux églises semblent prêcher des croyances opposées. »
Bernard Revel, L’Indépendant