Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Lucien Clergue
Lucien Clergue
La politique est trop sérieuse pour se retrouver dans des mains de parfaits aventuriers. Parce qu’il a fait quelques années dans une université guinéenne, quelques stages ici et là et exerçait dans l’armée de son pays en s’occupant de l’approvisionnement des carburants que Moussa Dadis Camara se croit désormais apte à diriger la Guinée. L’expérience qui devrait être courte et donner l’occasion à la Guinée de rentrer dans une ère prometteuse a tourné au drame, particulièrement ce 28 septembre 2009. L’inacceptable s’est produit à Conakry et s’est poursuivi le lendemain; et rien ne nous dit qu’il ne se poursuivra pas. Des dizaines de morts dans les rangs de ceux et celles qui s’opposent à la confiscation du pouvoir par Dadis Camara. Ce dernier, bouffon fieffé et apprenti dictateur, vient de prouver que la somme d’inquiétude qui s’élevait contre lui était amplement justifiée. Le chemin pour le sortir de là et le traduire devant la Justice est encore long, certes. Mais dans ce cas-ci, cette option mérite d’être envisagée assez tôt et clairement. C’est curieux que son père spirituel Abdoulaye Wade ne se soit pas indigné suffisamment et rapidement devant l’horreur de son sinistre protégé. C’est curieux que dans toute cette Afrique de l’ouest forte d’une quinzaine de pays, aucun chef d’État ne se soit levé, assez rapidement, pour dénoncer la situation. Seul Abdou Diouf de l'Organisation internationale de la Francophonie a eu les mots méritoires, suffisamment durs et à la hauteur des ignobles actes de Conakry, pour condamner la junte et son chef. De loin également, Jean Ping de l’Union Africaine, a fermement désapprouvé l’inacceptable; des pays proches, le silence est plutôt retentissant et très gênant. En tout cas, une nouvelle page de vie vient d’être devrait désormais conduire cet aventurier de Dadis devant les instances pénales internationales. Vivement, pour cet être qui a perdu pied, et a sa tête dans l’irréel des nuages!



Mot à Maux


Rédigé par psa le 02/10/2009 à 02:02