Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est essayiste, partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




Nous apprenons ainsi que "La famille Olympio se désolidarise de la demande faite à la France de déclassifier le dossier concernant la mort du président Sylvanus Olympio. Pour le Chef de la famille, Georges Olympio, la famille n'a donné mandat à personne pour une telle démarche."


Sylvanus Olympio... Patrimoine Togolais

Nous apprenons ainsi que "La famille Olympio se désolidarise de la demande faite à la France de déclassifier le dossier concernant la mort du président Sylvanus Olympio. Pour le Chef de la famille, Georges Olympio, la famille n'a donné mandat à personne pour une telle démarche."


Ce que prouve cette sortie, c'est véritablement que Sylvanus Olympio est du domaine public et relève pleinement du patrimoine de la République, et aucunement des querelles et des Adowuinon qui n’épargnent certaines familles de leurs morsures...

Une autre preuve... Nul n'a fait le Symposium Sylvanus Olympio en mai 2019 à Duisbourg, Allemagne, en demandant autorisation à un quelconque centre de gravité cacophonique de famille.

Sylvanus Olympio et le droit de savoir des Togolaises et des Togolais attendront jusqu'au retour de la République dans sa légitimité et sa légalité. Alors, et alors seulement, ce sera de bon ton et de bon droit que l'histoire du Togo, dans cette partie importante et douloureuse, sera restituée sans péremption aux filles et fils de la Terre de nos Aïeux.

D'ailleurs, c'est en cela que @InterTogo ( InterTogo.org) écrivait dans un récent gazouillis, un tweet, cette sublimation du destin de cet homme audacieusement nationaliste, patriote et panafricaniste -un républicain convaincu dirons-nous de plus aujourd'hui-, que :
Vous enlevez Sylvanus Olympio, sa lutte pour l'Indépendance et son assassinat à l'histoire du Togo, et il ne vous reste plus grand-chose du Togo.

Notre défi est alors de concilier Héritage-Avenir dans un PACTE pour la Démocratie, la Réconciliation et le Développement
. 》 [13 juillet 2021]


Oui... Sylvanus Olympio n'appartient qu'à la République togolaise, légitime et légale, et non plus aux méandres et tribulations d'aucune famille. Les enfants du Togo doivent cela au tout premier Président élu de la jeune République, lâchement assassiné dans un coup d'État le dimanche 13 janvier 1963 à Lomé ; le tout premier coup d'État réussi dans une Afrique indépendante, après la tentative avortée au Sénégal en décembre 1962.

Oui... Le Togo doit la vérité de sa douloureuse et tragique histoire à la conscience de ses enfants, particulièrement de sa jeunesse éternelle en génération de Patriotes. Il en est ainsi de l'histoire des Peuples qui ont la Dignité en partage.

Un tel Héritage, l'héritage Sylvanus Olympio, fait partie de l'Avenir du Togo et du droit de savoir de la Jeunesse togolaise. Personne ne saura occulter une si instructive et éducative page de l'histoire togolaise... Une simple question de temps.


PSA
•16 juillet 2021•


Ad Valorem


Rédigé par PSA le 16/07/2021 à 23:30



Comment se fait-il que nous n’ayons encore rien compris que, plus que les partis politiques, c’est du Togo et de la dignité même de ses enfants dont il est question dans cette lutte?


Togo n’est plus Togo… Depuis Quand?


Abonnée au suicide collectif, l’Opposition togolaise trouve toujours les moyens de s’entendre sur rien, absolument "rignin" comme disait l’autre dans "Au Commencement était le Glaive". Jamais les réseaux sociaux n’ont été aussi asociaux que dans les mains des adeptes et des activistes de la guéguerre infinie.

Un nouveau venu, déguisé en Statisticien électoral en Chef, trouve, lui, que : « À peine 10% du corps électoral a participé à la présidentielle du 22 02 2020. » Cette découverte tardive lui permet de partir à la défense des uns et de pourfendre les autres. Allègrement… Sans ménagement…

Comment se fait-il que nous n’ayons encore rien compris que, plus que les partis politiques, c’est du Togo et de la dignité même de ses enfants dont il est question dans cette lutte? C’est uniquement pour le Togo –et non pour aucun parti ou personnage politiques-, c’est au bénéfice du plus ordinaire des enfants du Togo que la victoire du 22 février 2020 est à inscrire à l’actif de la DMK et de son candidat Agbéyomé KODJO… C’était le choix respectable du Peuple togolais… Point final!

Depuis quand Faure Gnassingbé a été le choix des Togolais à une seule élection au Togo? Depuis quand un Peuple en lutte constante pour sa libération, subitement, un jour de Présidentielle élit-il son bourreau? Depuis quand l’arithmétique électorale qui concentre les électeurs dans les régions de Lomé, Maritime et Plateaux, aurait changé au Togo et de manière drastique le 22 février 2020? Depuis quand le Togo n’est plus Togo? Depuis quand les Peuples ne sont plus les seuls maîtres de leur choix?


Pénurie de Peur

Il est trop tard de renoncer à l’évidence des Peuples toujours pétris par leur Dignité… Que les élections ne produisent pas les renversements escomptés constitue une chose ; que les Togolaises et Togolais soient réfractaires au changement est tout à fait inconcevable pour des humains qu’ils demeurent. Des doutes ont toujours prévalu sur chaque élection au Togo… Mais il existe zéro raison objective de ne pas en accorder le bénéfice à l’Opposition incarnée du moment considéré.

Si le contraire était possible, il y a bien longtemps que des élections justes et équitables seraient organisées au Togo, au profit de ceux qui ne veulent aucunement quitter le pouvoir, à moins d’une confrontation lugubre dont ils ne se cachent même plus… De toutes les façons, c’est le devoir du changement qui importe et explique la "pénurie de peur" qui grandit au Togo et dans sa diaspora.

Véritablement, la liberté ne fatigue pas les Peuples. La dictature au Togo ne mérite rien d’autre que la détermination non partisane vers son élimination historique définitive. Seules la Grandeur et la Générosité collaboratives permettront d’ailleurs ce retour imprescriptible à la République. C’est en empruntant ce sens unique que nous aboutirons, ensemble, au résultat de la fin de l’imposture au Togo… En cela, le Togo reste le Togo et le changement est son autre nom…


PSA
•14 juillet 2021•


Mot à Maux


Rédigé par PSA le 16/07/2021 à 23:11
Tags : Agbéyomé Kodjo DMK Togo Notez



1 2 3 4 5 » ... 706