Profil
Pierre S. Adjété
Pierre S. Adjété
Né à Lomé, PSA a fait ses études au Togo, au Gabon et au Canada. Actuellement fonctionnaire dans l’administration fédérale canadienne, PSA est essayiste, partisan du « Grand Pardon » et adepte de l’Éthique dans l’espace public; il est un acteur engagé dans des initiatives citoyennes et républicaines.




La question du développement est assez étudiée et relativement bien cernée. L'élément déclencheur ou le point tournant devient crucial dorénavant dans les cas de blocage structurel dans certains pays.


Développement... Ora & Labora


Merci Aba'Olo d'avoir partagé cette réflexion sur le Développement. Elle est extraordinaire. Elle confirme l'essence de la lutte que mène les femmes et les hommes du Togo pour s'émanciper du régime actuel, confiscateur de la destinée de tout un Peuple...

Plusieurs éléments ou facteurs concourent effectivement au développement d'un pays dont: l'éducation, la liberté de vivre et d'entreprendre qui repose sur la force des règles et des lois, la maîtrise de la technologie et de la science qui débouche sur la disponibilité des infrastructures de qualité.

Ces éléments essentiels, fondamentaux, ne peuvent se réunir et être propulsés, partagés, acceptés et investis que par l'exemple, et c'est en cela que le leadership du Visionnaire ou de la Visionnaire devient également capital dans cette démarche de développement...

Nous le voyons à toutes les échelles et sous toutes les latitudes; en Afrique même, en Amériques et en Asie, principalement.

Il existe aussi des phénomènes contrastés de développement à l'intérieur du même pays dont ceux des Amériques avec les autochtones amérindiens du Nord jusqu'au Sud de ce vaste continent. Cette réalité introduit un phénomène insidieux qui existe aussi dans le défi du développement: l'exclusion ou le racisme institutionnel et historique. Je ne vais pas m'étendre beaucoup sur cet aspect qui englobe aussi l'influence négative et la prédation néocoloniale, afin de conclure rapidement.

La question du développement est assez étudiée et relativement bien cernée. L'élément déclencheur ou le point tournant devient crucial dorénavant dans les cas de blocage structurel dans certains pays.

D'une certaine manière on peut dater ces points d'inflexion, déclencheurs du changement dans certains pays, la Chine, la Corée du Sud, le Ghana, le Bénin, même la Grande Bretagne et autres pays du Moyen-Orient. Malheureusement, nous ne pouvons inclure notre Togo dans ces pays en éveil et en conscience de leur propre développement. Au Togo, le développement va probablement arriver à la suite d'un processus conscient, voulu ou provoqué, de: Démocratie - Réconciliation - Développement.

Une fois de plus, sur ce sujet de Développement également, comme dans beaucoup d'autres domaines, l'acteur est plus important que le système ; l'acteur averti et suffisamment éduqué sur son propre cas sait triompher de tout malin système. Et, le Togo n'est pas dépourvu d'acteurs et d'actrices bien préparés à relever le défi du développement arrêté en plein vol par l'assassinat traumatisant de Sylvanus Olympio. Prions et Travaillons... Ora & Labora...

Merci Clément... Merci beaucoup... C'est ça la valeur de cette plate-forme. Et j'en suis d'autant plus heureux que le sujet est amené par la digne relève togolaise. Merci encore...

Tenons bon


PSA
InterTogo.org
://

Horizon


Rédigé par PSA le 14/02/2021 à 01:38



Il n'est jamais trop tard de servir une cause aussi noble que la République perdue depuis 58 ans..


Togo... La Fidélité Républicaine


Une lutte pour la Démocratie, disons la Démocratie elle-même, c'est des Principes, c'est de la Loyauté et c'est des Sacrifices à mettre en pratique au seul bénéfice de la Patrie. Aux rendez-vous électoraux importants, de 2005 à 2020 particulièrement, les Démocrates du Togo ont toujours été fidèles à ces valeurs indispensables au retour à la République. Le 22 février 2020 requiert la même fidélité aux Principes, à la Loyauté et aux Sacrifices. Le Peuple togolais a su le faire: imperturbablement fidèle au changement, à lui-même et à son _"Désir d'Avenir"_.

Nous ne le dirons jamais assez: une fois que le Peuple ait parlé, sa volonté s'impose et clôt tout débat antérieur. La volonté d'un Peuple n'est pas questionnable ; la volonté du Peuple togolais n'est pas discutable sous aucun prétexte. La mathématique présidentielle de 2020 au Togo valide amplement d'ailleurs la victoire de Gabriel Messan Agbéyomé KODJO. Une année plus tard, il est temps que cette évidence soit acceptée. Ce n'est pas pour rien que la preuve du contraire, Bureau de vote par Bureau de vote, n'a jamais pu être fournie par les organes constitutionnellement mandatés à cet effet; cette preuve du contraire n'existe tout simplement pas.

Certes, gagner la présidentielle au Togo et en bénéficier en y exerçant le pouvoir effectif font toujours face à l'invouloir récurrent du régime dictatorial et à sa brutalité confiscatoire de la République depuis toutes ces décennies. C'est cela qui justifiait la promesse de ralliement derrière la candidature la mieux placée dans le rang de l'opposition togolaise; une promesse qui ne s'est pas réalisée véritablement autour du candidat de la DMK que demeure le victorieux Agbéyomé KODJO.

Le rendez-vous de la Loyauté et des Sacrifices qu'exigent les Principes propres à toute lutte de Dignité, ce rendez-vous de la Parole donnée tient toujours. Il n'est jamais trop tard de servir une cause aussi noble que la République perdue depuis 58 ans... Il n'y a aucun mal à se faire du bien patriotique, individuellement ou collectivement. Le Togo attend, et il attend chacune et chacun de NOUS pour faire la différence, celle qui saura lui procurer Démocratie, Réconciliation et Développement partagé...

Tenons bon... Tenons Éthique... Tenons Loyauté à la République...


PSA
[7 février 2021]

Silence


Rédigé par PSA le 07/02/2021 à 18:18



1 2 3 4 5 » ... 702